MDH Promotion Maîtrise et Développement de l'Habitat
Commercialisation terminée Travaux en cours Suivre l'avancement des travaux Suivre l'avancement des travaux ›
  • Résidence Terréa
Localisation

MAISONS-ALFORT

237 - 239, avenue du Général Leclerc / 94700
Puce

Métro Ligne 8 au pied de la résidence

Puce

Gare RER : Paris en 10 minutes

Puce

Écoles, mairie, hôpital à proximité immédiate

Puce

Métro - future ligne 15 (Grand Paris Express) Gare de Créteil l'Échat à 1,5 KM

37 APPARTEMENTS du studio au 4 pièces(1)

-> Suivre l'avancement des travaux
PTZ Pinel RT2012

La Résidence

Résidence Terréa

Situation exceptionnelle aux portes de Paris

La résidence TERRÉA bénéficie d’une situation exceptionnelle sur la rive droite de la Seine, aux portes de Paris.
Implantée au cœur de Maisons-Alfort, la résidence profite de toutes les infrastructures de la ville ainsi que la proximité immédiate du métro ligne 8 et de l’accès à l’autoroute A86.

Baignés de lumière par de grandes ouvertures sur l’extérieur, les 37 appartements, du studio au 4 pièces, sont répartis harmonieusement sur les 5 niveaux.

Ils bénéficient pour la plupart d’expositions multiples et d’un balcon ou d’un jardin privatif.

Certains d’entre eux sont traversants et quelques privilégiés profiteront de magnifiques terrasses plein ciel en attique.

Les prestations

Finitions soignées

  • Parquet en chêne massif
  • Menuiserie en aluminium laqué

Confort

  • Ascenseur desservant tous les étages ainsi que le parking en sous-sol
  • Double vitrage à gaz isolant (argon)

Sécurité

  • Résidence entièrement sécuriséeet protégée par un sas avec Digicode® et vidéophone
  • Accès au parking par porte basculante motorisée commandée par une télécommande individuelle
  • Portes palières à âme pleine

Énergie

  • Logements répondant aux normes de la RT 2012
  • Production d’eau chaude sanitaire et chauffage assurés par chauffage urbain
  • Thermostat d’ambiance programmable dans chaque appartement

Découvrez l'ensemble de nos programmes immobiliers en cours de commercialisation